Contrôle commerces de la rue Ropsy Chaudron

L'inspection sociale et la police ont procédé ce samedi 25/11 au contrôle de 12 boucheries, charcuteries et snacks situés rue Ropsy Chaudron à Anderlecht. Il y a un peu plus qu'un mois, le bruit courait qu'aux Abattoirs d'Anderlecht, environ 150 femmes de nationalités Roumaines seraient exploitées, voire maltraitées?

Il est pourtant prouvé que ces accusations sont fortement exagérées ! Grâce au contrôle effectué par la police et l'inspection sociale, il est démontré qu'il ne s'agit en fait que de quelques personnes, qui n'ont d'ailleurs aucun lien avec les chaînes d'abattage, ni avec les grossistes en viande. De toute les façons, notre société Abattoir n'est certainement pas impliquée dans cette affaire.

Dès le départ, nous avions dit qu'il fallait relativiser ces accusations. Les commerçants contrôlés se situent tous le long de la rue Ropsy Chaudron, sur le site des Abattoirs. Ces échoppes sont ouvertes au grand public. Il s'agit d'un café, trois snacks et quelques charcuteries. Plus de la moitié de ces commerçants ont passé le contrôle sans problèmes.

La police a également embarqué quelques vendeurs illégaux qui s'installent sur les trottoirs devant les magasins. Leur présence cause beaucoup de problèmes et leur concurrence est déloyale vis-à-vis de nos marchands qui paient leur emplacement sur le marché.

Suite aux nombreux échos sévèrement jugés par la presse en date du 5 octobre dernier, notre société a pris l'initiative d'informer tous ses locataires et marchands ambulants en leur demandant de bien vouloir respecter la législation belge et d'entamer toutes les formalités administratives nécessaires pour être en règle.

Nous demandons donc aux médias de ne plus publier des photos et/ou vidéos de nos abatteurs ou grossistes en viande en faisant allusion à cette affaire. Ils n'ont vraiment aucun rapport avec ce contrôle. Il est absolument faux de les accuser ainsi à tort.

Notre société est génératrice d'emploi sur son site grâce aux nombreux commerçants qui y exercent leurs activités. Nous mettons à leur disposition toutes les infrastructures nécessaires et notre société veille à l'entretien technique des installations, à la mise en conformité environnementale et au traitement des déchets. D'autre part, nous ne sommes pas en mesure de contrôler la gestion du personnel de nos locataires.

La SA Abattoir s'engage aussi pour le quartier en soutenant différentes initiatives. C'est ainsi, par exemple, que l'exposition Mixtus se déroule actuellement sur le site des abattoirs, sous le grand marché couvert. Des écoles d'Anderlecht sont invitées à y découvrir l'expo d'une façon ludique et éducative pour réfléchir à la diversité. Dans deux mois, nous accueillerons l'événement Discover Your Talent dans nos Caves. Un événement auquel nous essayons de contribuer au maximum. Des jeunes chômeurs sont invités ce jour-là aux caves pour apprendre à mieux postuler, afin d'améliorer leur chances sur le marché de l'emploi. Il y a eu la création du centre d'entreprises Euclides à Cureghem, etc...

Abattoir, c'est là aussi que Bruxelles. Un lieu de rencontre au coeur d'une grande ville, avec tous les facettes et atouts d'une communauté.